Maison secondaire et imposition : tout ce qu’il faut savoir

Maison secondaire et imposition : tout ce qu’il faut savoir, actualité immobilière

Vous souhaitez acquérir une maison à vendre à Quiberon pour en faire votre résidence secondaire ? C’est une bonne idée, mais il faut également se renseigner sur les impôts qui vous incomberont. Nous allons donc vous dévoiler tout ce qu’il faut savoir sur l’imposition des maisons secondaires.

Les différents impôts qui concernent les résidences secondaires

Les résidences secondaires sont concernées par plusieurs impôts. En effet, elles sont soumises à la taxe d’habitation, à la taxe foncière et à la taxe d’enlèvement des ordures ménagères. Bien que la maison ne soit pas occupée toutes l’année, son propriétaire doit s’affranchir des impôts locaux. Toutefois, la redevance audiovisuelle n’est pas due, car elle ne concerne que les résidences principales.
Les maisons secondaires ne bénéficient pas des mesures de plafonnement et des exonérations. De plus, les propriétaires ne profitent pas des abattements concernant le calcul de l’ISF ou les droits de succession. Si vous effectuez des travaux dans votre résidence secondaire, vous ne pourrez pas non plus bénéficier d’un crédit d’impôt.

La taxe d’habitation

Les récentes mesures d’exonération de la taxe d’habitation décidées par le gouvernement ne concernent que les résidences principales, pas les résidences secondaires. Cette taxe est généralement perçue au mois de novembre et elle est basée sur la valeur locative de la maison. Le plus souvent, la valeur locative des résidences secondaires est plus élevée que celle des résidences principales, car elles sont situées dans des régions touristiques où la demande est forte.

Dans les zones dîtes ‘’tendues’’, la taxe d’habitation pour les maisons secondaires est assez conséquente. Les taux varient en fonction des collectivités locales. Il est à noter que même les maisons secondaires misent en location saisonnière sont soumises à la taxe d’habitation. Enfin, il est tout de même possible de demander et d’obtenir une exonération de la taxe d’habitation sur votre résidence secondaire si vous êtes contraint professionnellement de résider dans un lieu différent de votre résidence principale.

En savoir plus:

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus

L'agence

Espace client